A propos
du dialogue
structuré

Brève définition : Le Dialogue Structuré est une méthode visant à améliorer l’efficacité des politiques publiques en favorisant le dialogue avec les citoyens et la société civile dans la conception, la mise en place, le suivi et l’évaluation de celles-ci.

 

Comprendre le Dialogue Structuré

Le Dialogue Structuré part du postulat que l’implication des citoyens et de la société civile dans l’action publique permet d’en renforcer l’adaptation à la réalité, l’intelligibilité et d’éviter tout conflit ultérieur.

Cette méthode a été « institutionnalisée » au niveau européen, principalement dans le domaine de la jeunesse, mais est transférable à tout niveau et pour toutes les thématiques.

Le Dialogue structuré se caractérise par plusieurs principes complémentaires et interdépendants. Ces principes sont essentiels à respecter pour un engagement complet de chaque partie prenante et un vrai résultat politique.

Le Dialogue Structuré ne peut pas se résumer à une rencontre-évènement ou à la simple expression de doléances. C’est un processus visant à aboutir à des attendus  définis, c’est à dire un résultat (résolution, loi, orientation, budget, dispositif, …). Bien sûr, cela implique de travailler dès le départ en proche collaboration avec une institution identifiée sur un projet réaliste.

Ceci étant dit, les formats de dialogue peuvent varier et les acteurs d’un processus sont libres d’être le plus créatifs possible dans la conception de leur projet.

On peut définir le Dialogue Structuré comme une méthode reposant sur des principes de mise en œuvre complémentaires et interdépendants afin d’atteindre un double objectif : l’amélioration des politiques publiques d’une part et un objectif éducatif d’autre part.

 

Le Dialogue Structuré au niveau européen

L’Union Européenne est la première institution à avoir intégré un processus de Dialogue Structuré avec la jeunesse dans son fonctionnement décisionnaire.

Le conseil européen des ministres en charge des questions de jeunesse est amené à se prononcer tous les 18 mois sur une résolution co-construite avec des jeunes, des organisations de jeunesse et l’exécutif européen au terme de processus réguliers pilotés par :

    - Le Forum Européen de la Jeunesse (qui en assure la présidence)

    - La Commission Européenne

    - Les 3 pays assurant la présidence de l’Union européenne (Ministère + Conseil National de la Jeunesse de chaque pays concerné)

Ce processus est caractérisé par des allers-retours entre ce groupe de pilotage, les états membres et les décideurs publics européens articulés autour de 3 temps clés : les conférences européennes de la jeunesse.

Vous retrouverez plus d'informations spécifiques dans la rubrique "faire vivre le Dialogue Structuré"