Cette nouvelle campagne Provox vise à mettre autour de la table pendant un an et demi des milliers de jeunes, des politiques de tout niveau et les organisations de jeunesse pour répondre à ces 3 questions:
- Quel futur la jeunesse souhaite-t-elle pour l'Europe?
- Quelle place pour la jeunesse dans les politiques de l'UE?
- Quelle construction d'une société civile européenne?

  • Evènement de lancement du cycle

    200 jeunes, élus européens et nationaux, responsables associatifs se retrouvent et débattent ensemble pour tracer les contours de cette campagne: C'est notre évènement de lancement.

"Permettre à tous les jeunes de s'engager dans une société diverse, connectée et inclusive".
Nous estimons que des sociétés diverses et inclusives sont le fondement de l'Europe et que ces valeurs sont le terreau dans lequel nous encourageons des démocraties solides et équitables à grandir et prospérer. Les principaux chemins pour y parvenir sont l'éducation et les politiques qui visent la promotion de l'égalité des chances, la compréhension interculturelle et l'inclusion sociale pour tous.

  • Publication du Manuel "Sociétés Solidaires"

    Un manuel pour les unir et les gouverner tous!
     
    Le manuel "Sociétés Solidaires" est un outil de plaidoyer pour les organisations de jeunesse, les pouvoirs publics afin de rendre tangibles en France les résultats du Dialogue Structuré. Vous y trouverez: des activités, des outils et des propositions à porter au niveau local, régional, national et européen.

    manuel_societessolidaire.pdf
  • Evènement de clôture

    Le cycle de travail "Société Solidaires" s'est officiellement clôt le 8 juin 2017: des représentants d'organisations de jeunesse, du ministère, de l'agence Erasmus + était présents pour célébrer les actions portées ensemble et se projeter sur la suite du travail: des formations, des publications, des évènements qui auront lieu pour concrétiser les recommandations européennes en France.

Cycle animé par les présidences italienne, lettone et luxembourgeoise

Quels sont les freins à la participation politique? Quel est le rôle des Etats et des institutions dans ce champ? L'éducation populaire a-t-elle un impact? Quelle relation avec l'éducation formelle? Doit-on utiliser les nouvelles technologies pour renforcer la participation des jeunes?